ACTUALITÉSPolitique

Côte d’Ivoire : Candidature de Ouattara, des ivoiriens manifestent à Paris, Affoussiata Bamba : «nous allons dégager ceux qui sont là»

Manifestation samedi à Paris contre la candidature de Ouattara (Ph KOACI)

Les manifestations d’opposition à la candidature pour un troisième mandat pour les uns ou premier dans la 3eme République depuis l’entrée en vigueur de la nouvelle Constitution pour les autres, du chef de l’État Alassane Ouattara continuent.

Après des mouvements isolés constatés et rapidement circonscrits ça et là dans certaines villes de l’intérieur du Pays et à Abidjan, des ivoiriens de l’étranger ont marqué leur opposition à cette option qui survient pourtant dans un contexte imprévu, de force majeure pour le parti au pouvoir après la soudaine disparition de son candidat désigné à deux mois de la présidentielle.

Paris en France, là où vit en exil Guillaume Soro, des partisans de l’opposition qui s’étaient donnés rendez vous, ont manifesté du côté de la place Trocadéro, comme constaté par KOACI.

Plusieurs formations politiques de l’opposition ont battu le pavé de la capitale française pour marquer leur opposition à cette décision du chef de l’État, par ailleurs largement saluée par ses partisans qui y voient un gage de sécurité pour la continuité de la Paix et du développement dans ce contexte de calendrier si particulier face auquel il ne faille s’hasarder pour éviter de mettre le Pays sur la voie de l’incertitude.

Lors de cette manifestation, Affoussiata Bamba Lamine, proche de Guillaume Soro, président de Générations et Peuples Solidaires (GPS) a appelé les Ivoiriens à faire front pour défendre leur pays.

Alors que les voix contraires estiment que si la majorité du parti au pouvoir souhaite Ouattara et que l’opposition doit s’atteler à le battre à la loyale dans les urnes, la juriste s’est elle invitée à son tour dans le débat constitutionnel qui agite certain et a affirmé que la candidature du chef de l’État viole la Constitution.

L’avocate de Guillaume Soro, également en exil en France, Pays partenaire historique qui, selon nos informations, soutient le choix fataliste d’un Président qui souhaitait changer de vie et qui s’est désormais donné cinq (5) ans pour former un nouveau successeur en cas de victoire, a appelé à la mobilisation des Ivoiriens pour « dégager » ceux qui sont au pouvoir.

« Nous allons dégager ceux qui sont là, Ouattara dégage! », a lâché sur un ton incisif Affoussiata Bamba Lamine qui était à la tache pour le défendre tout azimut en 2011.

Enfin, Guillaume Soro s’est lui exprimé dans la presse parisienne. Selon l’ancien premier ministre poursuivi en Côte d’Ivoire pour une tentative de déstabilisation, à travers un interview ce jour diffusée dans le « JDD », « Ouattara va brûler le Pays ».

Jean Chresus

Facebook Comments

articles de la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *